Le regard d’une belle inconnue

Nous étions assis à l’avant de la rame, presque en face, nos regards se sont croisés plusieurs fois. Je suis passé juste devant toi en descendant à Palais de justice. Tu étais simplement belle et jeune, habillée de noir, de longs cheveux et une paire de lunettes. J’ai la trentaine, des cheveux courts, foncés et quelques blancs ici et la, un peu en bataille, des lunettes fines. Je portais un blouson blanc / écru en lin, un pantalon taupe, faisais visiter la ville à ma mère. Si tu veux prolonger ces regards, fais signe !

    Détails

  • Métrobà François Verdier.
  • Une rencontre faite le 10 novembre 2014.
  • Rédigé par un homme pour une femme.
  • Publié le lundi 10 novembre.

Répondre

Vous devez vous identifier pour pouvoir répondre à cette annonce.