Je te remercie d’avoir égaillé…

Je te remercie d’avoir égaillé ma matinée de ta présence, je n’avais pas été ému ainsi depuis longtemps.

Malheureusement, il me fallait descendre à François Verdier… et aller travailler…

Je t’aurais bien proposé de nous installer à un café pour faire connaissance si tu étais descendu à la même station.

En espérant te croiser à nouveau.

    Détails

  • Métrobà Ramonville.
  • Une rencontre faite le 6 septembre 2016.
  • Rédigé par un homme pour une femme.
  • Publié le mardi 6 septembre.

Répondre

Vous devez vous identifier pour pouvoir répondre à cette annonce.