Au jeune homme brun aux yeux…

Je suis montée dans le métro aux Carmes, nos regards se sont croisés. Tu es brun, grand, avec les yeux très clairs. Je suis blonde, petite, et je lisais Andromaque.

Nous sommes descendus à Ramonville, au terminus, et tu m’as abordé. Je suis désolée d’avoir réagi aussi maladroitement et froidement : je suis en couple, et cette alchimie entre nous m’a beaucoup perturbée. Voyant ma gêne, tu t’es empressé de partir.

J’ai été énormément touchée par ton comportement, la spontanéité et la sensibilité dont tu as fait preuve quand tu es venu me parler, et je n’arrête pas d’y penser.

    Détails

  • Métrobà Ramonville.
  • Une rencontre faite le 4 mai 2017.
  • Rédigé par une femme pour un homme.
  • Publié le jeudi 4 mai.

Répondre

Vous devez vous identifier pour pouvoir répondre à cette annonce.