Une jeune fille souriante à Basso-combo vers 14H00, un lundi

Voilà une histoire amusante qui a eu lieu le 17 octobre 2011, une journée ensoleillée et nous étions en horaire d’été… au terminus de BASSO-COMBO… Elle avait une chemise à rabat dans les bras pour ranger des feuillets qui était bleu ciel et pas de MP3 sophistiqué pour 1 fois et c’est d’ailleurs pour çelà qu’elle a regardé autour d’elle et entendue, et s’est amusée de l’ambiance particulière pendant 20minutes et à mon avis, elle n’est pas forcément habituée à ce métro A, en heures creuses…

Une autre femme arrive et s’asseoit à coté. Nous étions donc au départ en quinconces assis sur ces sièges, que tous les 3 …et dès le départ du métro aérien, la jeune fille a remarqué dans les cheveux de la femme montée, une toute petite araignée…

Elle lui fait remarqué gentiment et toutes les 2 rient de la situation et je souris aussi… L’araignée s’est vite retrouvée par terre: Pas de quoi faire peur car elle était petite.

L’araignée, à terre a été perdue de vue et je doute de sa survie.

A suivi tout le trajet vers le centre ville… Entre les Arènes et Saint-cyprien, quelque chose de+ a ENCOREAMUSEE cette jeune fille et moi aussi… “lié” à la montée d’autres passagères dans ce bout de wagon devenu surchargé. Seule cette jeune fille a fait attention à ces détails que je ne développe pas.

Je crois que la dame sympathique “aux cheveux” est descendue Rive Gauche et moi, j’ai quitté ce métro à la station JEAN-JAURES mais je pense que cette jeune fille assise est habituée à ce trajet: de MARENGO pour “la gare”, et FACULTES du MIRAIL ou BASSO-COMBO. Il est possible qu’elle arrive par un TER car peu habituée au métro.

Elle peut se reconnaitre car elle m’a adressée quelque regards et de jolis sourires qui me faisait comprendre qu’elle était toujours amusée de ce voyage depuis le départ de BASSO-COMBO… Je suis malheureusement descendu de ce métro à JAURES.

Cette personne est brune et a les yeux marrons il me semble et elle avait une longue jupe rouge et une écharpe très longue enroulée autour du cou.

Evidemment: on change de saison mais son sourire et son attitude lui est très personnelle.

Elle est à la fois très simple, et elle avait des chaussures qui se remarque. Si elle est reconnue ou se reconnait, elle saura ce que je veux dire.

L’histoire est assez originale et peut aboutir si quelqu’un la remarque car une jeune fille brune, très souriante avec une écharpe rouge et qui aime le rouge se remarque.

Elle est spontanée et souriante, ce qui en fait tout son charme et elle a un portable BLEU.

Ce métro aménagé comme le VAL 208 (STYLELIGNE B) est parti de BASSO-COMBO vers 14H10.

Si vous la croiser de nouveau, surtout en périodes scolaires, avec son écharpe dans le courant de l’année sur la même ligne ou sur le réseau de Toulouse, aux alentours des Facultés du MIRAIL ou de MARENGO… Osez lui demander s’il lui est arrivé une histoire d’araignée à BASSO-COMBO le lundi 17 octobre, car je suis sûr qu’elle n’a pas oublié et elle va vous sourire en vous demandant comment vous savez…

Cette jeune fille est abonnée avec une carte PASTEL mais difficile de savoir si BASSO-COMBO est une station d’échange pour elle où le terme de son voyage.

Alors si vous la connaissait ou la croisait sur cette même ligne A: Indiquez lui ce site et cette article . Le Mr qui s’est assis en même temps qu’elle…… à Basso-Combo, aimerai la retrouver.

Ce voyage a été particulier pour elle, avec son jolie sourire et sa spontanéité, elle n’a pas pu encore oublier…

Précisions: je suis grand et brun et j’avais ce jour là un sac à dos noir avec moi. Elle m’a remarqué aussitôt… car le wagon était vide.

Elle me souris sur la fin du parcours mais trop de monde après ESQUIROL pour oser lui parler et je suis descendue, avant elle…

Merci de votre aide.

    Détails

  • Métroaà Mirail - Basso Combo.
  • Une rencontre faite le 17 octobre 2011.
  • Rédigé par un homme pour une femme.
  • Publié le dimanche 20 novembre.

Répondre

Vous devez vous identifier pour pouvoir répondre à cette annonce.