Coup de foudre enneigé

Navette 108. Il est 18h22, le froid commence à se faire glaçant. Je me presse pour ne pas rater cette ligne. Une seule personne est présente dans la navette. À peine ai-je eu le temps de découvrir ton visage dissimulé sous ton bonnet blanc que j’en reste émerveillé. C’est le coup de foudre. Après une demi-heure de bouchons, assise sur le siège d’à-côté, tu me demandes mon portable car tu n’as plus de batterie. Je découvre alors une charmante fille avec qui j’aurais aimé discuter plus longtemps. Je devrai malheureusement te quitter à Carrefour Labège. J’ai le numéro de la fille que tu as appelée mais je n’ose pas franchir le pas… un pur moment d’adrénaline, merci jeune fille :)

Le plus excitant reste de se dire que si je reprends la même ligne à la même heure j’aurai peut-être un jour l’occasion de te recroiser. À une prochaine fois peut-être… ;-)

    Détails

  • Métrobà Université Paul Sabatier.
  • Une rencontre faite le 7 février 2012.
  • Rédigé par un homme pour une femme.
  • Publié le mercredi 8 février.

Répondre

Vous devez vous identifier pour pouvoir répondre à cette annonce.